(Re)penser le journalisme. Innovations, vitesse, transparence

Un appel à communications est lancé à l’occasion des 1ères rencontres annuelles CFJ/PARIS I PANTHEON-SORBONNE/ESCP-EUROPE qui se tiendront le 23 novembre 2011.

Les rencontres annuelles CFJ/Paris I Panthéon-Sorbonne/ESCP-Europe se  donnent pour objectif de faire dialoguer le monde des journalistes et  celui de la recherche académique afin de dégager des pistes communes  de réflexion autour des évolutions des métiers de l’information. Elles sont ouvertes à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales.

L’histoire des médias se présente l’histoire des innovations  techniques, des innovations économiques, des inventions de « nouveaux  publics », mais également comme l’examen des intermédiaires qui  utilisent et produisent des contenus, de leur identité, de leurs  pratiques, de leurs enjeux spécifiques et de la place qui leur est accordée. L’apparition de nouveaux modes de collecte et de diffusion  de l’information modifie la pratique journalistique, mais on peut  s’interroger si elles changent réellement la nature même du  journalisme. Le journalisme est soumis à plusieurs défis à la fois :  économique d’abord, technologique et sans doute moral. L’objectif de ce colloque est d’interroger les effets de ces innovations sur la nature et la fonction sociale du journalisme. Il s’organisera autour
de trois axes :

– Axe 1 : Le journalisme est-il victime d’un excès de vitesse ?

– Axe 2 : Les innovations changent-elles la fonction sociale du journalisme ?

– Axe 3 : Les nouvelles technologies anéantissent-elles l’économie du  journalisme ?

Les contributions devront être envoyées au conseil scientifique avant  le 15 mai aux adresses suivantes : nicolas.hube@univ-paris1.fr et cdeloire@cfpj.com.

Les propositions ne devront pas dépasser 3000 signes et devront  contenir une présentation de la problématique, l’axe dans lequel elles  pensent pouvoir s’inscrire, le terrain sur lequel elles répondent.