Le journalisme de sport révélé par ses figures

19 mars 2012 par  
Classé dans français, Séminaires, colloques

Ce mardi 21 mars se tiendra une journée d’étude intitulée « Le journalisme de sport révélé par ses grandes figures (19ème et 20ème siècles) » à la salle Raymond Aron de l’Université Paris-Dauphine.

9 h-9 h15 : Gilles Montérémal, doctorant, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,
Karim Souanef, doctorant, université Paris-Dauphine :
Introduction : « Entre mépris et légende, une indispensable historicisation »

9 h15-9 h45 : Pascal Ory, professeur, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
« Histoire culturelle et journalisme sportif : des  liens à créer ? »

9 h45- 10 h 30 : Conférence :
Philippe Tétart, maître de conférences, université du Maine, centre d’histoire de Sciences Po Paris :
« Le rôle déterminant du journalisme dans l’émergence du sport en France »
Atelier : Les temps héroïques

10 h 30-11 h : Hugh Dauncey, professeur, université de Newcastle :
« Itinéraires de deux pionniers de la presse quotidienne sportive : Pierre Giffard et Henri Desgrange »

11h15-11 h45 : Patrick Clastres, professeur de première supérieure, centre d’histoire de Sciences Po Paris :
« Pierre de Coubertin et Frantz Reichel : deux trajectoires, un même objectif ? »

11 h 45-12 h15 : Paul Dietschy, maître de conférences, université de Franche-Comté et centre d’histoire de Sciences Po Paris :
« Georges Rozet : un normalien journaliste sportif de guerre »

Atelier : Des années troubles à l’institutionnalisation du métier

13h45-14h15 : Brice Monier, docteur en STAPS, université de Franche-Comté :
« Robert Perrier, journaliste propagandiste du basket-ball, un talent fourvoyé ? »

14h15-14h45 : Gilles Montérémal, doctorant, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne :
« Le polymorphe Jacques Goddet : entre tradition et modernité »

14h45-15h15 : Karim Souanef, doctorant, université Paris-Dauphine
« Deux idéologies, un intérêt commun. Félix Lévitan et Maurice Vidal »

15h30-16h : Marion Fontaine, maîtresse de conférences, université d’Avignon :
« Une profession misogyne ? La difficile ouverture aux femmes »

Table ronde
16h-17h : animée par Gilles Montérémal et Karim Souanef, avec Jacques Marchand, Jacques Ferran, Vincent Père-Lahaille. Monique Berlioux ? Richard Escot ? Yves Montredon ?

17h- 17h15 : Conclusion : G. Montérémal, K. Souanef
« Le journalisme de sport, sa mémoire, ses archives »