Le journalisme en questions – Réponses internationales

1 juillet 2014 par  
Filed under français, Publications

« Le journalisme en questions – Réponses internationales »,
sous la direction de Jean-Marie Charon et Jacqueline Papet,
coédition L’Harmattan et Ina Publications.

Mai 2014, 29 euros

Les actes de la quatrième Conférence Nationales des Métiers du Journalisme sont disponibles sous la forme d’un livre, sous le titre : « Le journalisme en questions – Réponses internationales » (sous la direction de Jean-Marie Charon et Jacqueline Papet), coédition L’Harmattan et Ina Publications.  Read more

ACTES/ATAS: Les mutations structurelles du journalisme (MEJOR)

31 janvier 2014 par  
Filed under français, langues, português, Publications

Les organisateurs du colloque Mutations structurelles du journalisme qui s’est déroulé à Natal en mai 2013 annoncent la publication des Actes du colloque.

Ces actes complets sont disponibles en format pdf.

A organização do Colóquio Mudanças Estruturais do Jornalismo, event que aconteceu em Natal em maio de 2013, anuncia a publicação das Atas do Colóquio.

Elas estão disponíves em formato pdf.

Thèse : la managérialisation de la presse française

25 novembre 2011 par  
Filed under english, français, Soutenances

Matthieu LARDEAU soutient sa thèse :

« Changement institutionnel et managérialisation: transformation de la presse quotidienne nationale française et des pratiques professionnelles journalistiques (1944-2010). »

Soutenance publique en vue de l’obtention du doctorat en sciences de gestion qui se tiendra le lundi 28 novembre 2011, à 09h00, dans les locaux de l’ESSEC au CNIT à La Défense (amphi 203)

RESUME

La presse de hard news connaît les prémices d’un changement institutionnel qui se
traduit en particulier par un processus de managérialisation des modes de gestion des
rédactions et des pratiques professionnelles journalistiques.
En mobilisant la théorie néo-institutionnelle, nous appréhendons ce phénomène à travers
l’analyse de conflits entre logiques institutionnelles définies par des sous-logiques
institutionnelles. On peut constater une érosion de la robustesse de la logique éditoriale
dominante (depuis 1944) dans la gestion des rédactions et des activités journalistiques au
profit de la logique business ou d’une nouvelle logique hybride managériale (qui combine
des éléments des logiques éditoriale et business).
A travers principalement des études ethnographiques menées au sein des rédactions de
La Croix, de 20 Minutes et du Parisien-Aujourd’hui en France (entre 2007 et 2009), nous
proposons une description des profils des journalistes-managers et une analyse de leur
pratiques quotidiennes pour montrer le rôle substantiel rempli par ces journalistes-managers
dans ce processus de managérialisation. Par ailleurs, nous identifions les trois situations
majeures dans lesquelles se trouvent aujourd’hui les groupes de presse quotidienne
nationale relativement à ce processus de managérialisation: des rédactions gouvernées par la
logique éditoriale qui reste dominante, des rédactions qui connaissent un changement de
logique dominante – passant de la logique éditoriale à la logique business – et des rédactions
engagées dans une voie médiane caractérisée par la recherche d’une logique institutionnelle
hybride en voie de pré-institutionnalisation.
Notre analyse socio-historique de ce changement institutionnel de la presse de hard news
(entre 1944 et 2010) conduit enfin à proposer une lecture prospective de la lutte sous-
jacente pour la détention du pouvoir de direction des groupes de presse que se livrent
actionnaires, managers et journalistes et au sein de laquelle nous identifions le rôle central
rempli par les journalistes-managers dans la définition et l’orientation à donner au processus
de managérialisation.

Mots clés: Presse de hard news, journaliste-manager, managérialisation, marketisation,
logique institutionnelle, sous logique institutionnelle, changement institutionnel

ABSTRACT

Hard news press faces the early beginnings of a deep institutional change through a
managerialization process of newsrooms’ and journalistic practices management.
Using the new institutionalism theory we assume to scrutinize this change through
studying emerging conflicts between institutional logics – and underlying institutional logics
– Inside newsrooms. We particularly notice that the strength of the dominant logic (since
1944 in France) – the editorial logic – that traditionally shapes and governs the newsroom
and journalistic practices’ management is eroding; thus sometimes the competitive logic –
the business logic –appears dominant or a new hybrid logic – combining elements from
editorial and business logics – comes up.

We have done extensive ethnographic studies inside newsrooms of three French major
national newspapers, La Croix, 20 Minutes, and Le Parisien-Aujourd’hui en France (from
2007 to 2009). As a result we offer a first deep description of the characteristics of journalist-
managers and analysis of their daily practices, and we show the major role played by these
journalist-managers in the managerialization process. We also identify the three major
situations that face the French Press groups regarded to managerialization: some
newsrooms are still ruled and shaped by the editorial dominant logic; some that face a shift
in the dominant logic – from the editorial to the business one; some that experience the
attempt to define a hybrid institutional logic that only appears at a proto-institutionalization
stage.
Our socio-historical analysis of this deep institutional change process that affect the hard
news press (from 1944 to 2010) finally invites to consider the evolution of the underlying
struggle for power to run the Press firms involving shareholders, managers, and journalists;
we assume journalist-managers play and will play the major role in shaping the orientation
and content of managerialization process.

Keywords: Hard News Press, journalist-manager, managerialization, marketization,
institutional logic, underlying institutional logic, institutional change.

PhD Scholarships in Journalism Studies

26 octobre 2011 par  
Filed under Emplois, bourses, concours, english

As part of the research project « Communicating the Economy: The effects of news media coverage of the economy on economic perceptions and consumer confidence » (principal researchers: Professor Erik Alb, University of Southern Denmark, and Professor Claes de Vreese, Amsterdam School of Communications Research) two three-year PhD scholarships in Journalism Studies at the Centre for Journalism, Department of Political Science are available as of 1 January 2012 or as agreed.

To qualify for the positions, the applicants must hold a Master’s degree.

You can see the advertisement on the university’s homepage: http://www.jobs.sdu.dk/vis_stilling.php?id=3D6868&lang=3Deng

Closing date: November 15, 2011 at 12:00 (noon).

Sources et flux des nouvelles: le 12 septembre

7 septembre 2011 par  
Filed under english, français, Séminaires, colloques

Le 12 septembre prochain aura lieu une journée d’études intitulée « Sources et flux des nouvelles ». Cette journée est organisée par le laboratoire CIM de l’Université Paris 3 et articulée autour de plusieurs projets de recherche (ArchivesAFP, IPRI et OT-Media).

Depuis une vingtaine d’années, la circulation de l’information a été modifiée en profondeur, avec l’apparition de nouvelles pratiques, de nouveaux outils et surtout de nouveaux acteurs (Paterson/ Domingo 2008; Boczkowski 2010). On serait passé des médias « classiques » de l’information – radio, télévision, presse écrite – à la prégnance des transnationales de l’information et de la communication, de l’Internet et ses avatars. L’Internet, le Web 2.0 et les sites de réseaux sociaux et Twitter, etc. (Rebillard/ Smyrnaios 2010) sont tous des vecteurs de multiplicité, d’ubiquité et d’accélération des flux de toutes natures : des flux d’informationnews, qui nous intéressent ici, jusqu’aux flux – interdépendants – des capitaux.

La journée se déroule Salle Las Vergnas Université Paris 3, 3ème étage, 13 rue de Santeuil, Paris 5e. Téléchargez ici le programme complet de la journée (dernière version 9 septembre 2011).

Mise à jour: L’inscription est gratuite pour les membres du CIM, les étudiants et les doctorants. Le montant s’élève à 50 euros pour les autres.

Read more

Colloque : L’information des chaînes internationales

6 juillet 2011 par  
Filed under Annonces, Appels à com' et à publi', français

Appel à communication pour le colloque
L’information des chaînes internationales, entre logiques géopolitiques et logiques économiques.
organisé avec le soutien de la MSH Paris Nord.

Le développement du satellite a permis à de nombreux Etats, ainsi qu’à des acteurs politiques ou économiques de premier ordre, de se munir d’outils de communication transnationale : Chaînes Internationales (CI) ou chaînes d’information continue. Si certaines d’entre elles remplissent une fonction commerciale (comme CNN) d’autres, à partir de financement publics ou privés, visent à assurer une forme de rayonnement culturel mais aussi à informer les audiences du monde — en affirmant une préférence ou une certaine identité politique — sur des questions d’actualité. Véritables « voix » des États, les CI, en atteignant des populations-cibles inscrites dans le lointain, sont donc des acteurs majeurs en matière de stratégie de l’information, ou « infostratégie ». En cela, ces chaînes s’inscrivent dans une tradition de diplomatie publique, et leur usage peut être comparé à celui des radios internationales pendant la guerre froide. Cependant l’actualité des chaînes internationales doit être appréciée au regard d’un certain nombre de mutations apparues au cours des années 1990 et 2000.

Une première mutation peut être observée à travers la reconfiguration des relations internationales. La disparition du bloc soviétique à la fin des années 1980, la résurgence de grands acteurs géopolitiques comme la Russie, l’émergence de nouvelles puissances comme le Brésil, ou encore l’affirmation de la Chine pendant les années 2000, constituent autant de signes de cette évolution. Parallèlement, les rapports de forces infostratégiques ont évolué. En effet, si certaines chaînes ou radios pouvaient avoir une influence régionale, la circulation, la production et la diffusion des images de l’actualité internationale restaient dominées par des oligopoles occidentaux. Or, comme en atteste aujourd’hui Al-Jazira, les flux de l’information ne sont plus essentiellement produits dans le Nord vers le Sud. Dans quelle mesure, dès lors, la redistribution du pouvoir symbolique de l’information internationale a-t-elle pu entraîner une nouvelle logique de concurrence en matière de diplomatie publique ?

Une deuxième mutation peut être appréhendée à travers l’introduction et le développement de logiques entrepreneuriales dans la diplomatie publique. En effet, les chaînes internationales sont soumises aux mêmes contraintes que d’autres médias et se trouvent ainsi dans un rapport de compétition économique. Or, le développement de l’économie de l’information, à travers les dynamiques de sa mondialisation, implique de considérer l’évolution des normes et des standards journalistiques. Il s’agit, de ce point de vue, de déterminer quelle est l’incidence des logiques de l’industrie culturelle du journalisme sur la diplomatie publique, et d’évaluer en quoi les modèles journalistiques nationaux sont restructurés sous l’impulsion de la compétition internationale entre CI.  Peut-on considérer, au regard de ces contraintes économiques, qu’il y a une « internationalisation des modèles nationaux » ou plutôt une « nationalisation de modèles internationaux »? S’agit-il d’une permanence ou d’une hybridation des modèles : par exemple, Russia Today est-elle la « CNN » russe ?

Une dernière mutation peut être appréciée à partir de la concurrence, ou de la complémentarité, entre les chaînes internationales et les réseaux sociaux. Ce rapport a pu être observé dans le cadre des « révolutions arabes ». L’information diffusée par Al-Jazira était reprise, pour être confirmée ou contestée, sur certains sites comme Twitter ou Facebook. A travers ces derniers, des internautes font circuler de l’information critique sur des espaces de visibilité élargis aux échelles d’Internet. Ainsi, à la voix des chaînes internationales se mêlent ou s’opposent celles d’acteurs privés qui font intrusion dans le jeu de la diplomatie publique des États. Quelles sont les formes et les logiques du rapport entre ces deux dispositifs communicationnels, et avec quelles incidences sur le théâtre des relations internationales ?

Ce colloque vise à évaluer l’évolution de l’infostratégie télévisuelle contemporaine dans le contexte de ces trois mutations : multipolarité, apparition d’acteurs privés sur la scène internationale, et introduction des logiques économiques dans la diplomatie publique. Cette journée d’étude doit permettre d’interroger les enjeux stratégiques de la diffusion transnationale de l’information : ainsi s’agit-il — dans le cadre de l’information journalistique des chaînes internationales — de déterminer dans quelle mesure les rapports entre le privé et le public, entre les logiques politiques et les logiques économiques, expliquent l’évolution de l’infostratégie internationale.

Calendrier
Les auteurs sont invités à soumettre pour le 1 septembre 2011 une proposition de communication en français sur deux pages, maximum 6000 caractères, aux deux adresses suivantes :
Ammar Sofien : ammarsofien@yahoo.fr
Koch Olivier : koches1@yahoo.fr
La validation des propositions sera communiquée le 15 Septembre 2011.
Le colloque aura lieu le 28 octobre 2011 à la MSH Paris Nord.

Comité scientifique
Larbi Chouika, Institut de Presse et Sciences de l’Information de Tunis.
François-Bernad Huyghe, IRIS.
Olfa Lamloum, Institut Français du Proche-Orient (Beyrouth).
Dominique Marchetti, CNRS.
Tristan Mattelart, Université Paris VIII.
Michael Palmer, Université Paris III.

Organisateurs
Ammar Sofien, MSH Paris nord.
Koch Olivier, MSH Paris nord.

Congreso internacional sobre periodismo

21 juin 2011 par  
Filed under Appels à com' et à publi', español

photo chileCon el objetivo de reunir a investigadores nacionales e internacionales para discutir el estado presente y los desafíos de la enseñanza y del ejercicio de la profesión periodística en diferentes lugares del mundo, la Universidad de Santiago, la Universidad de La Frontera, la Universidad de Chile y la Pontificia Universidad Católica de Valparaíso invitan a enviar ponencias al Primer Congreso Internacional Sobre Estudios de Periodismo: « Identidad, cambios y desafíos de la profesión en el Siglo XXI », a realizarse en la ciudad de Santiago de Chile, desde el 27 al 29 de junio de 2012, en el Centro de Eventos Nacionales e Internacionales (CENI), de la Universidad de Santiago de Chile, USACH.

Read more

(Re)penser le journalisme. Innovations, vitesse, transparence

Un appel à communications est lancé à l’occasion des 1ères rencontres annuelles CFJ/PARIS I PANTHEON-SORBONNE/ESCP-EUROPE qui se tiendront le 23 novembre 2011.

Les rencontres annuelles CFJ/Paris I Panthéon-Sorbonne/ESCP-Europe se  donnent pour objectif de faire dialoguer le monde des journalistes et  celui de la recherche académique afin de dégager des pistes communes  de réflexion autour des évolutions des métiers de l’information. Elles sont ouvertes à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales.

L’histoire des médias se présente l’histoire des innovations  techniques, des innovations économiques, des inventions de « nouveaux  publics », mais également comme l’examen des intermédiaires qui  utilisent et produisent des contenus, de leur identité, de leurs  pratiques, de leurs enjeux spécifiques et de la place qui leur est accordée. L’apparition de nouveaux modes de collecte et de diffusion  de l’information modifie la pratique journalistique, mais on peut  s’interroger si elles changent réellement la nature même du  journalisme. Le journalisme est soumis à plusieurs défis à la fois :  économique d’abord, technologique et sans doute moral. L’objectif de ce colloque est d’interroger les effets de ces innovations sur la nature et la fonction sociale du journalisme. Il s’organisera autour
de trois axes :

– Axe 1 : Le journalisme est-il victime d’un excès de vitesse ?

– Axe 2 : Les innovations changent-elles la fonction sociale du journalisme ?

– Axe 3 : Les nouvelles technologies anéantissent-elles l’économie du  journalisme ?

Les contributions devront être envoyées au conseil scientifique avant  le 15 mai aux adresses suivantes : nicolas.hube@univ-paris1.fr et cdeloire@cfpj.com.

Les propositions ne devront pas dépasser 3000 signes et devront  contenir une présentation de la problématique, l’axe dans lequel elles  pensent pouvoir s’inscrire, le terrain sur lequel elles répondent.

Le(s) multi-média(s)

15 novembre 2010 par  
Filed under Annonces, Appels à com' et à publi', français

La revue Les enjeux de l’information et de la communication lance un appel à articles pour leur dossier thématique de 2011 autour du Multi-média(s).

Read more

Journalisme et consultants

8 octobre 2010 par  
Filed under Annonces, français, Séminaires, colloques

Un séminaire se tiendra le vendredi 22 octobre 2010 autour des travaux de Marie Brandewinder, docteure en science politique : Les consultants et le journalisme : le conseil médias dans les entreprises de presse.

Les consultants médias, au sens de consultants d’entreprise intervenant sur la gestion, l’organisation, la production et le « produit », jouent un rôle croissant dans le secteur des médias, y compris dans ceux qui – la presse quotidienne, par exemple – s’en sont longtemps passés.

Cette évolution s’inscrit dans le mouvement plus large d’importation des logiques économiques et financière dans ce secteur. Au-delà de cette généralité, la fonction exacte des consultants est difficile à cerner. Leur intervention ne semble pas affecter l’activité du média considéré, du moins si l’on retient de celle-ci une définition industrielle de production et de commercialisation de contenu médiatique. Focalisée sur les représentations et les critères d’évaluation, l’action des consultants contribue justement à faire évoluer la définition de l’activité des entreprises de médias, à les inscrire dans de nouveaux référentiels et de nouveaux réseaux : non plus politiques ni même industriels mais financiers.

Site Pouchet du CNRS – 10h-12, Salle 124. Discutant principal : Nicolas Hubé, maître de conférences à l’Université Paris 1.

Page suivante »