Livre : Matière et esprit du journal

22 mars 2013 par  
Filed under français, Publications

MATIÈRE ET ESPRIT DU JOURNAL 

Du Mercure galant à Twitter

Alexis Lévrier et Adeline Wrona, collection « Histoire de l’imprimé », PUPS (Université Paris-Sorbonne), 2013, 420 pages, 60 illustrations n&b, 20€

Qu’est-ce qu’un journal ? Un objet, ou un contenu ? Mais peut-on seulement penser l’un sans l’autre, la matière sans l’esprit du journalisme ? Si l’on veut comprendre l’évolution de la presse à travers les âges, alors il faut interroger la relation particulière qui s’établit dans l’univers périodique entre le discours et le support. Or, ce support n’a cessé de se métamorphoser au cours des siècles, depuis la naissance du journal sous l’Ancien Régime, jusqu’à ses derniers avatars au troisième millénaire. Cet ouvrage propose donc un parcours dans l’histoire de la presse, envisagée sous l’angle de sa matérialité : du Mercure galant, grand mensuel mondain de l’Ancien Régime, aux nouveaux outils d’information en ligne, tels Twitter, ce sont plus de trois siècles de pratiques journalistiques qui sont ici analysés. Les quinze études présentées dans ce volume proposent d’ausculter l’objet journal selon des perspectives complémentaires, mais qui ont rarement été réunies à ce jour : analyse des liens entre journalisme et littérature, sociologie de la profession, étude des dispositifs techniques… Elles alternent monographies d’un titre de presse (Le Pour et le contre, La Bigarrure, Excelsior) et approches comparatives (la Une des quotidiens, le cas des news magazines, le journalisme face à Internet).

Parution : Histoires matérielles du journalisme

4 mars 2013 par  
Filed under français, Publications

Du pigeon voyageur à Twitter

Histoires matérielles du journalisme

2013, 96 pages

L’information prend vie sous la plume des journalistes, le martèlement des machines à écrire ou des claviers d’ordinateurs. Elle se disperse parfois en flux de tweets, emprunte tour à tour des calèches, des fils télégraphiques, des câbles en fibre optique.

Les nouvelles n’existeraient pas sans ceux qui les confectionnent : reporters baroudeurs, employés précaires, ou journalistes salariés – ces professionnels de l’information qui voient leurs pratiques osciller entre artisanat et production industrielle.

Tangible, le monde du journalisme est peuplé d’objets : stylo, carnet d’adresses, pigeon voyageur, satellite, ciseaux, logiciels, rotatives et open-space. Ils sont modelés par les usages tout autant qu’ils façonnent des routines. Au travers d’histoires concrètes de la production de l’information, ce livre donne à voir la matérialité d’un métier qui se renouvelle, balbutie, se réinvente.

Vinciane ColsonJuliette De Maeyer et Florence Le Cam sont membres du Centre de recherche en information et communication (ReSIC) de l’Université libre de Bruxelles. Elles sont, toutes les trois, enseignantes et chercheures, spécialisées dans l’analyse du journalisme, des producteurs d’information et des transformations qui traversent, depuis longtemps, le métier.

Edition du Centre d’Action Laïque, Bruxelles.

ISBN 978-2-87504-012-1

Disponible ici.

The Objects of Journalism (London)

26 septembre 2012 par  
Filed under Annonces, Appels à com' et à publi', english

The Objects of Journalism: Media, Materiality, and the News (pdf)
London, June 17, 2013
Frontline Club

Studying the “objects of journalism” involves looking at the role of actual things in the journalism production process. This pre-conference aims at moving away from perspectives focusing on overarching forces — be they of an economic, ideological or technical nature — as the main explanation of what happens in the making of the news. Without denying the existence of such forces, the approach advocated here tentatively explores the very material objects, sometimes seemingly innocuous or univocal, involved in journalistic production.
It is an effort, in other words, towards fully embodying a vast set of heterogeneous objects that were or are enrolled in the making of the news: from the carrier-pigeon to Google algorithms, from Remington typewriters to robot-journalism. Taking objects seriously strikes us as being an approach towards which some very challenging research and researchers are currently tending, but also as lacking a larger, unified framework for discussing potential items of research. We also aim, finally, to help to facilitate discussion between those who scholars who might embrace this « material turn » and those who might see it as a return to a realist ontology perhaps best left behind.

Paper Submission Process

Please submit abstracts of no more than 300 words to conference organizers C.W. Anderson at heychanders(at)gmail.com and Juliette De Maeyer at Juliette.De.Maeyer(at)ulb.ac.be, by November 20, 2012. Authors will be informed regarding acceptance / rejection for the preconference no later than December 20, 2012. It is the goal of the organizers hope to have the papers for this preconference posted online, and thus full papers will need to be submitted no later than May 15, 2013. The pre-conference takes place on June 17.