La critique des médias

28 mars 2010 par  
Filed under français, Publications

Le dernier numéro de la revue Mouvements a pour thème la critique des médias. Vous pouvez lire ici l’éditorial.

° ° °
Le sommaire:

Critiquer les médias : traditions, théories et pratiques

Samira Ouardi La critique des médias à l’ère de leur industrialisation Contours d’une problématique et traces d’une tradition

Olivier Voirol La Théorie critique des médias de l’École de Francfort : une relecture

Où en est la critique des médias ? Entretien avec Henri Maler de l’association Acrimed

Pierre Tévanian et Sylvie Tissot La langue des médias, pourquoi la critiquer, comment la critiquer ?

Sylvia Zappi Militer à l’ère du tout médiatique Rencontre avec plusieurs représentant-e-s de mouvements militants

Les médias « mainstream » peuvent-ils critiquer les médias ?

Magali Prodhomme-Allègre Généalogie croisée : de la critique à l’éthique du journalisme

Barbara Fontar De l’impossibilité de critiquer la télévision à la télévision : l’expérience d’Arrêt sur images

Hélène Romeyer L’Hebdo du médiateur ou la critique comme espace de débat

Qu’est-ce qu’un « média critique » ?

Benjamin Ferron Des médias de mouvements aux mouvements de médias Retour sur la genèse du « Réseau Intercontinental de Communication Alternative » (1996-1999)

Yannick Estienne Indymedia aujourd’hui : la critique en acte du journalisme et les paradoxes de l’open publishing

Pierre-Yves Bulteau « La radio ? Mais, c’est le diable ! »

Sylvia Zappi « Un caillou dans la chaussure de la presse française » Retour sur l’expérience Bondy Blog

Critiques en actes Ce qu’être un média alternatif veut dire

Penser les médias, du Chili à la France Entretien avec Armand Mattelart

Quand la télévision donne la parole au public

28 août 2009 par  
Filed under français, Publications

Parution

Quand la télévision donne la parole au public – La médiation de l’information dans l’Hebdo du Médiateur

de Jaques Noyer, PU du Septentrion, Collection Information-Communication, juillet 2009, 325 p.

Résumé de l’ouvrage

L’analyse de l’opération de médiation comme construction d’un espace de débat sur la conception et la réception de l’information télévisée est le fil conducteur de cet ouvrage qui tente, à partir de la mise en place de L’Hebdo du Médiateur sur France 2 en 1998, d’éclairer la genèse de ce projet, la nature du dispositif qui le formalise, la place du médiateur qui en assure la mise en ?uvre.
A partir d’un corpus d’une année d’émissions, l’auteur envisage les formes, les modalités et les points d’application, spécifiques ou récurrents, de cette relation renouvelée au(x) public(s). Ce qui se joue, dans la médiation, comme ajustements, comme régulations entre les partenaires de l’échange concernant l’information : de sa production à sa compréhension, des choix qui président à sa conception à ceux qui conduisent à son interprétation…
Tels sont les axes de questionnement autour desquels ce livre s’organise pour identifier la médiation comme espace discursif où peuvent venir s’expliciter l’activité interprétative du téléspectateur face à l’information et les représentations journalistiques du rôle de l’information télévisée, de sa place dans la société… Entreprise de négociation du sens des images et des discours médiatisés en même temps qu’expression argumentée de reproches, de griefs considérés comme nécessaires à une qualité accrue de l’information de service public, la médiation apparaît comme un carrefour particulièrement symptomatique des formes de questionnement à partir desquelles l’information télévisée est regardée.

Sommaire

  • CADRES DE PROBLEMATISATION DE LA MEDIATION DE L’INFORMATION
  • Médiations : territoires et formes d’exercice
  • L’Hebdo du Médiateur : enjeux, perspectives d’étude et éléments de méthodologie
  • La mise en place de la médiation à France Télévisions : contextes institutionnels, enjeux identifiés et légitimations publiques
  • LE VERSANT « PUBLIC » DE L’INFORMATION TELEVISEE
  • La réception au tamis de la médiation : sur quelques limitations d’une approche des publics et de leurs discours dans L’Hebdo du Médiateur
  • Registres critiques mobilisés et postures réactives à dominante normative
  • Les enjeux de l’image du côté du public : usages iconiques et négociations du sens

Jacques Noyer est professeur des universités en sciences de l’information et de la communication.
Il enseigne à l’université Charles de Gaulle – Lille 3 où il est responsable, au sein du laboratoire GERIICO. de l’équipe « Meddiatics « . Ses recherches portent, notamment. sur le rôle et la place des médias, et de leurs discours, dans la construction des problèmes publics.