Congrès de l’AFS, groupe Sociologie des médias

4 juin 2011 par  
Filed under français, Séminaires, colloques

Le groupe Sociologie des médias de l’Association française de sociologie rassemble des sociologues qui, par différents angles, tentent de comprendre le fonctionnement des médias de masse (médias audiovisuels et presse) et leurs interactions avec la société.
Cette année, dans le cadre du congrès annuel qui a lieu à Grenoble au campus de St-Martin d’Hères du mardi 5 juillet au vendredi 8 juillet, le groupe anime un atelier dont le thème est : Innovations dans les médias et la communication
Session 1 – mardi 5 juillet – 15 h : L’innovation et son contraire : standardisation des contenus à l’ère des NTIC
Session 2 – mardi 5 juillet – 17 h : Nouvelles pratiques, nouveaux acteurs et reconfigurations professionnelles du journalisme
Session 3 – mercredi 6 juillet – 14 h 30 : Innovation ou réinvention des formats médiatiques et communicationnels ?
Session 4 – mercredi 6 juillet – 17 h : Vie et animation du réseau « Sociologie des médias »
Session 5 – jeudi 7 juillet – 14 h 30 : Innovations dans la communication et participation politique

Le programme de la session 2 permettra d’entendre trois contributions portant plus particulièrement sur le journalisme. Deux contributions s’attacheront à des transformations localisées des pratiques, des conventions et des rapports professionnels : dans une spécialité transversale émergente, celle de la critique de séries télévisées, et dans un nouveau type de sites internet commercialisant des images d’actualité amateures. Une communication se penchera de manière plus générale sur la prise en compte – relative – des pratiques et acteurs émergents dans les définitions professionnelles du métier par les organismes officiels.

  • Anne-Sophie Béliard, « Critique de séries télévisées : une nouvelle spécialisation professionnelle ? ».
  • Aurélie Aubert, « Commercialiser les images amateures : de nouveaux acteurs dans la production de l’information ? »
  • Christine Leteinturier, « Le rôle des instances de légitimation des journalistes professionnels dans la redéfinition du périmètre du journalisme ».

Pour les inscriptions, voir le site du congrès.

Thèse: la photographie à Libération

11 novembre 2009 par  
Filed under Annonces, français, Soutenances

Soutenance Louise Charbonnier

Thèse Louise Charbonnier

L’Illustration photographique

13 octobre 2007 par  
Filed under Annonces, français, Soutenances

Le blog ‘Actualités de la recherche en histoire visuelle‘ annonce la soutenance d’une thèse de doctorat d’histoire de l’art.

L’Illustration photographique. Naissance du spectacle de l’information, 1843-1914 présentée par Thierry Gervais à l’EHESS sera soutenue le mardi 6 novembre 2007, de 9h à 13h, en salle Vasari, à l’INHA, 2 rue Vivienne, 75002 Paris.

Jury: André Gunthert (directeur de thèse, EHESS), Dominique Kalifa (président, université Paris 1), Anne McCauley (université de Princeton), Michel Poivert (rapporteur, université Paris 1), Christophe Prochasson (co-directeur, EHESS).

Résumé

Entre 1843 et 1914, la photographie devient en France le principal mode d’illustration dans la presse et donne forme à de nouveaux objets. La production photographique se massifie, la reproduction photomécanique permet d’associer les caractères typographiques aux images argentiques et la presse s’empare de ce nouveau tandem pour illustrer ses pages. Du journal L’Illustration créé en 1843 à La Vie au grand air qui se développe à la Belle Epoque, la photographie passe du statut de support iconographique pour le graveur au vecteur principal de l’illustration de l’information. La publication d’images se multiplie dans la presse et, sous la houlette d’un directeur artistique qui agence texte et photographies, le récit de l’actualité en image se déploie sur l’espace de la page, transformant le journal illustré en magazine. Entre ces deux dates, les protocoles de l’illustration photographique sont établis et produisent une information visuelle spectaculaire.

Abstract

Between 1843 and 1914, photography became the main means of illustrating stories in the French press, paving the way for many new kinds of publications. Photographic production increased massively during this period. Photo-mechanical printing methods made it possible to combine typecast letters and silver print images and newspaper editors rushed to use this new tandem to illustrate their pages. From the magazine L’Illustration, created in 1843 to La Vie au grand air, which appeared during the Belle Époque, photography’s importance increased enormously. Initially used by engravers as a basis for their drawings and not published themselves, photographs soon became the main medium for illustrating news stories. The press began using more and more photographic images. Under the guidance of artistic directors, skilled in the art of marrying words and images, picture stories began to cover newspaper pages, transforming illustrated journals into magazines. Between these two dates, the protocols of photographic illustration were established, producing a spectacular form of visual news.

Principales publications:

* « Les formes de l’information. De la presse illustrée aux médias modernes » (avec Gaëlle Morel), L’Art de la photographie, Paris, éd. Citadelles-Mazenod, 2007, p. 302-355.
* La Trame des images. Histoires de l’illustration photographique (dir., avec André Gunthert), actes coll., Études photographiques, n° 20, juin 2007, p. 50-67.
* « L’exploit mis en page. La médiatisation de la conquête de l’air à la Belle Époque », L’Evénement. Les images comme acteurs de l’histoire (cat. exp.), Paris, Hazan, 2007, p. 60-83.
* « D’après photographie. Premiers usages de la photographie dans le journal L’Illustration », Etudes photographiques, n° 13, mai 2003, p. 56-85.