Magazines féminins et sexualité des femmes

12 janvier 2010 par  
Classé dans Annonces, français, Séminaires, colloques

Le séminaire sur La presse magazine: source et objet d’histoire. Regards sur le corps, tiendra sa prochaine séance le 15 janvier 2010 de 15h à 17h30 sur le thème « La sexualité entre les lignes. Magazines féminins et sexualité des femmes« .

Tantôt interprétés comme un acteur la de libération des femmes, tantôt au contraire comme une machine à produire des normes contraignantes, les magazines féminins sont au cœur de débats passionnés. La sexualité féminine est un angle privilégié pour aborder les liens complexe entre la presse féminine et l’évolution des normes de genre. Le séminaire ne tentera pas de trancher le débat libération/assignation, mais d’aborder la sexualité des femmes dans les magazines féminins à travers les producteurs et productrices du discours : qui parle de sexualité ? Ces locuteurs/locutrices ont-elles évolué dans le temps ? Quelle est la place de l’expertise ? De la parole des journalistes ? Des femmes ordinaires ? Notre groupe de travail poursuit autour de ce thème son projet de rencontres entre chercheurs et professionnels de la presse magazine.

Intervenantes:
Bibia Pavard, doctorante au centre d’histoire de Sciences Po : « Militer entre les lignes. Contraception et avortement dans la presse féminine (1955-1975) : l’exemple de Marie Claire ».
Katie Breen, journaliste à Marie Claire puis rédactrice en chef et directrice éditorial de Marie Claire International. Elle a créé en 2005 la société « Coverlines » spécialisée dans le conseil éditorial et la production de contenus. Elle est l’auteure avec Catherine Durand du livre Métro, Boulot, Macho. Enquête sur les insultes sexistes au travail, Paris, Plon, 2002.

Lieu : Centre d’histoire de Sciences Po, 56, rue Jacob 75006 Paris, 1er étage.
Responsables : Claire Blandin, Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université Paris 12 Val-de-Marne
blandin(at)univ-paris12.fr / et Jamil Dakhlia.
Avec Bibia Pavard, François Provenzano et Claire Sécail