Colloque: Mudanças no jornalismo – Changements structurels dans le journalisme

24 octobre 2010 par  
Classé dans Appels à com' et à publi', français, português

As transformações no jornalismo e suas relações com a sociedade serão discutidas no evento, que acontece em Brasília. Trabalhos podem ser enviados até 15 de dezembro .

O impacto das tecnologias na prática jornalística, o novo perfil profissionalismo jornalismo e as mudanças na produção e apresentação da notícia. Esses são alguns dos temas que farão parte do Colóquio Internacional sobre as Mudanças Estruturais no Jornalismo (Mejor). O evento acontece entre os dias 25 e 28 de abril, na Faculdade de Comunicação da Universidade de Brasília (FAC/UnB)

Até o dia 15 de dezembro, pesquisadores interessados em apresentar trabalhos no Colóquio devem submeter seus artigos no site www.mejor.com.br. Podem ser redigidas comunicações em português, inglês, francês e espanhol, sendo obrigatório o envio de um resumo em português.

O Colóquio é organizado pelo grupo de pesquisa Mudanças Estruturais no Jornalismo, da Faculdade de Comunicação da UnB, com apoio da Réseau d’études sur le Journalisme (REJ), rede cooperativa, interdisciplinar e internacional, que reúne pesquisadores interessados no estudo do jornalismo e dos meios de comunicação.

***

La Faculté de communication de l’Université de Brasilia organise un colloque international sur les Changements structurels dans le journalisme. Le REJ est associé à son organisation. L’intention principale est d’interroger les transformations, par trois entrées :

– quels sont les indicateurs (sociologiques, économiques, sémiotiques, historiques, politiques…) qui permettent de soutenir la thèse de la transformation du journalisme, et comment peut-on relier des dimensions distinctes (la composition de la profession, la santé des entreprises, les contenus et leur mise en forme, etc.) pour composer un tableau d’ensemble qui puisse argumenter que les changements ne sont ni localisés ni conjoncturels, mais se situent bien à un niveau global et structurel ?

– peut-on soutenir, a contrario, que le journalisme est une pratique sociale, une activité économique, un espace de discours politique, qui fait preuve depuis quatre siècles d’une grande stabilité, d’une permanence au-delà des changements conjoncturels qui le traversent ? Quels seraient alors les indicateurs d’une continuité par-delà les mutations profondes qui ont affecté les sociétés depuis la fin du 16e siècle quand sont apparus les premiers journaux ?

– comment alors doit-on prendre en compte les discours issus des milieux académiques, tenus par les professionnels et leurs organisations, avancés aussi très souvent par les orateurs politiques, qui font état de cette transformation, jusqu’à parler de crise du journalisme ? A quelles fins ces discours sont-ils tenus, et quelle représentation du journalisme dans les sociétés démocratiques soutiennent-ils ?

Pour la soumission en langue française, la date ultime est le 1er décembre (résumé de 3000 à 6000 signes). L’appel complet est ici : Appel Brasilia colloque Journalisme 2011