Le Figaro

25 juin 2007 par  
Classé dans français, Publications

Maître de conférences à l’Université Paris 12, Claire Blandin est l’auteure d’une thèse de doctorat sur Le Figaro littéraire (1946-1971). En septembre 2006, elle a organisé le premier colloque sur l’histoire du Figaro et vient de publier Le Figaro. Deux siècles d’histoire, aux éditions Armand Colin.

Plus ancien titre de la presse française, Le Figaro est sans doute l’un des plus vieux journaux du monde. Apparu en 1826 sous la forme d’un petit journal satirique, devenu quotidien en 1866 sous l’impulsion d’Hippolyte de Villemessant, il était déjà, à la fin du XIXe siècle une institution de la vie politique et culturelle française. La Belle Époque est aussi la sienne ; il bénéficie de l’élan de l’ensemble de la presse qui connaît un âge d’or, exerçant une influence sans partage sur l’opinion. Rupture majeure, la Première Guerre mondiale ouvre une période d’instabilité pendant laquelle les propriétaires du journal se succèdent. L’institution résiste cependant jusqu’à la reprise en mains par Pierre Brisson qui fait du Figaro le journal triomphant de la Libération. La prospérité de la maison Figaro accompagne celle des Trente Glorieuses : le prestigieux journal du Rond-Point peut choyer ses « grandes plumes ». Dans le contexte de crise de la presse écrite quotidienne des trente dernières années, le journal invente enfin nouvelles formes et nouvelles formules pour se maintenir parmi les deux plus grands quotidiens français : Le Figaro magazine naît en 1978, et la politique des suppléments initiée par le groupe contamine rapidement l’ensemble du secteur.