Le culte du banal

10 novembre 2007 par  
Classé dans français, Publications

François JOST consacre un bref ouvrage au Culte du banal (CNRS éditions, 2007). De Duchamp à la télé-réalité, il procède à une revue des artistes (Warhol, Perec, Robbe-Grillet), chercheurs (de Certeau, lui-même) et penseurs (Bruckner & Finkielkraut) qui ont réfléchi et parfois cultivé le banal, cet autre mot de l’ordinaire. Pour parvenir à la conclusion de la dilution d’une subversion dans le culte du miroir :

Tel n’est pas le moindre des paradoxes du culte du banal. D’abord protestation de quelques-uns (…) qui souhaitaient repousser la frontière des institutions en place, il s’est banalisé jusqu’à devenir promesse faite aux anonymes de la majorité silencieuse d’être aimés pour eux-mêmes.