Mutation de la communication médiatique

26 février 2008 par  
Classé dans Annonces

Dans le cadre du premier Forum de Sociologie de l’AIS « Recherche sociologique et débat public » qui aura lieu à Barcelone (Espagne), du ?5 au 8 septembre 2008, des sessions francophones sont organisées avec la collaboration de l’AISLF (GT13) et de l’AIS (CR 14).

Thème général des sessions francophones : Mutation de la communication médiatique : les transformations de l’espace public

Qu’en est-il de l’espace public aujourd’hui alors que le paysage médiatique est en pleine mutation ? On peut approcher cette question à au moins deux niveaux :

1. L’usage des technologies de communication dans la réorganisation de l’espace-temps :
Vaincre le temps et vaincre l’espace sont les mots d’ordre qui répondent aux glissements successivement provoqués par les développements techniques en matière de communication. Ceci implique un bouleversement au niveau des clivages connus entre l’espace privé et l’espace public. Un exemple (parmi plein d’autres) : la télé-réalité qui expose au grand public l’intimité des acteurs (pratique apparue aussi dans les divers sites internet). L’ espace social et physique est symboliquement redéfini aussi selon le slogan : « on peut tout faire chez soi » (travailler, s’amuser, apprendre, débattre…) dans un univers où le virtuel joue un rôle majeur.

2. Le rôle des médias dans la transmission des idées citoyennes :
Autrefois, c’était l’Église ou l’École qui diffusaient les idées civiles. Ensuite, la presse a commencé à y jouer un grand rôle. E. Park affirmait en 1940 : « les nouvelles sont une forme de connaissance » – forme ensuite devenue dominante dans nos sociétés. Aujourd’hui, la télévision et Internet sont devenus des lieux décisifs dans la construction et la circulation des discours publics (débats, controverses, interviews… où le Parlement devient apparemment superflu). La modernité a marqué la naissance d’un nouvel espace public (plus symbolique que matériel). Ainsi, la sphère (connue comme) publique concerne aujourd’hui un monde d’écrans que l’on retrouve comme interfaces du téléviseur mais aussi, toujours davantage, de l’ordinateur connecté et du téléphone mobile.

Organisateurs
Chryssoula Constantopoulou (Univ. Panteion, Grèce chconsta@panteion.gr)
Francis Jauréguiberry (Univ. Pau, France francis.jaureguiberry@univ-pau.fr)

Le programme complet disponible ici