Parution du livre « Les Mooks. Espaces de renouveau du journalisme littéraire », chez L’Harmattan.

6 septembre 2017 par  
Classé dans français, Publications

Audrey Alvès et Marieke Stein sont les directrice d’un nouvel ouvrage intitulé « Les Mooks. Espaces de renouveau du journalisme littéraire », publié aux éditions L’harmattan.

Présentation

L’apparition et le succès, vers la fin des années 2000, de nouveaux objets journalistiques à mi-chemin entre la revue et le livre, les mooks (contraction des mots magazine et book), semblent symptomatiques d’un modèle journalistique en reconversion. A? travers des titres comme La Revue XXIFeuilletonLa Revue Dessinée…, le retour du format long, du récit qui prend son temps, conquiert un public grandissant et explique l’augmentation, ces cinq dernières années, de travaux en sciences humaines et sociales sur les interactions entre journalisme et littérature. Les mooks constituent-ils une seconde voie pour des pratiques journalistiques exclues de la presse d’information ? Quel rapport entre ces supports hybrides et la tendance à la littérature du réel ? Que nous disent ces mooks des représentations sociales de la littérature, de l’écriture, du journalisme d’aujourd’hui ? Des spécialistes, tant du texte et des procédés d’écriture que des médias, tentent pour la première fois d’éclairer le phénomène mooks.

Audrey Alvès et Marieke Stein, directrices de la publication

I – À l’origine des mooks
Marie-Ève Thérenty – Du feuilleton au mook : généalogie du journalisme littéraire français ;

Alexia Kalantzis – Des périodiques modernistes aux mooks : Le Tigre, Le Majeur/Badabing, L’Impossible ;

Inès Freyssinet – Feuilleton et Long Cours, deux manières de produire un mook ;

Valérie Nahon – « Information is beautiful », ou comment XXI a pris l’époque à bras-le-corps ;

Nicolás Rodríguez Galvis – « Ce qui a commencé comme un blog peut devenir n’importe quelle autre chose » :  spécificités et pratiques éditoriales de la revue-livre Orsai.

 

II – Poétique des mooks

Marc Lits et Marie Vanoost – De Vu à XXI. Coup d’œil dans le rétroviseur du reportage ;

Ambre Abid-Dalençon – Le mook ou la mise en scène d’un journalisme alternatif ;

Sylvie Périneau – XXI, une construction éditoriale qui promet d’élucider le réel ;

Annick Batard – France Culture Papiers : un étrange hybride, une revue-livre issue de la radio ;

Ivan Gros – Le journalisme sur mesure ou le reportage dont vous seriez le héros : la conjoncture des mookset la métaphore tout terrain ;

Patricia Ehl – Le titre, fer de lance des revues-livres ? ;

Marie Chagnoux – Les mooks, nouvel espace narratif du journalisme ? Étude de la prise en charge énonciative dans la revue XXI ;

Justine Simon – Identités énonciatives et contrats d’énonciation des mooks : approche comparative d’Usbek & Rica, We demain et XXI.

 

III – Esthétique des mooks

Catherine Saouter – Le retour du dessin ;

Pauline Escande-Gauquié et Valérie Jeanne-Perrier – La Revue Dessinée. Quand le dessein de la rupture d’avec le journalisme passe par l’éditorialisation et le dessin collaboratifs ;

Jean-Matthieu Méon – Revue-livre et bande dessinée :  les usages du format mook et leurs logiques ;

Julien Baudry – La Revue Dessinée : singularités d’un objet historique du XXIe siècle ;

Eric Pedon – Les modalités d’expérimentation d’un photojournalisme de récit dans la revue-livre 6Mois.

 

Conclusion

Marc Lits et Marie Vanoost – Le narrative journalism pour enrayer le déclin de la presse papier.

 

Tables rondes

Par Marie-Hélène Caroff

Produire un mook, réactions et inventions

Le mook, retour à un journalisme au long cours